CPC-POWER : CPC-SOFTS - CPCArchives 
Options de Recherche :
 
 
 

ARTICLES

7 / 56

NDS KUKULCAN 04. CAISSE DS



Mon 4ème projet.

 

1 version :

 

 




 

Modifications du Jeudi 23 Octobre 2008 :

 

  • Correction de 2 niveaux.
  • Les 500 niveaux sont maintenant tous vérifiés et finissable (plus aucun doute a ce sujet).

 

 

Modifications du Samedi 13 Septembre 2008 :

 

  • Correction de 40 niveaux, merci a Mollusk et a la communauté PPC (plus de doublon logiquement).

 

 

Modifications du 16 MAI 2008 :

 

  • Correction des niveaux 104 et 130, merci a Mollusk et a la communauté PPC.

 

 

Modifications du 3 MARS 2007 :

 

  • Création d'un icone pour le jeu, je tiens a remercier le site WWW.DS-XTREME.COM pour le linker, ça m'a vraiment motivé pour la création des icones.
  • Enfoncer Start au démarrage pour zapper les écrans d'intros.
  • Correction du crachouillement dans les applaudissements (Merci J-War WWW.FURYKANE.COM)

 

 

Histoire

Le jeu original a été écrit par Hiroyuki Imabayashi et comportait 50 niveaux.

 

Ma version

La zone de jeu est incorporé dans un damier de 16 colonnes * 12 lignes, soit 192 cases possibles. Chaque case fait 16*16 pixels.

Pour la saisie des niveaux, réalisé via le Mega Editeur de niveau créé par REPPA du site nintendomax.com

 

Les 500 niveaux (niveaux 000 a 499)

56 niveaux proviennent de la version Arcade : Boxy Boy. (c) 11/1990 Thinking Rabbit / Namco.
163 niveaux de la version Sega Game Gear : Soukoban (c) 1990 Thinking Rabbit / Riverhill Soft.
100 niveaux - Loma (c) Aymeric du Peloux / François Marques / David Skinner / Sven Egevad / Victor Kindermans / Michael Steins / Frantisek Pokorny / Arpad Fekete / Roger Delaporte
20 niveaux - Cosmonotes (c) Aymeric du Peloux
40 niveaux - Microcosmos (c) Aymeric du Peloux
40 niveaux - Minicosmos (c) Aymeric du Peloux
40 niveaux - Nabokosmos (c) Aymeric du Peloux
20 niveaux - Picokosmos (c) Aymeric du Peloux http://membres.lycos.fr/nabokos

Pour ceux qui aurait compté et qui n'arrive pas a un total de 500 niveaux, bien vu, j'ai complété avec des niveaux de ma création.

 

Le Principe

Vous êtes un gardien d'entrepot (Sokoban), vous devez ranger des caisses sur des zones destinations. Vous pouvez vous déplacer dans les quatres directions et pousser une seule caisse à la fois. Une fois toutes les caisses rangées, le niveau est fini et vous passez au niveau suivant.

 

 

Les Commandes

Déplacement = Pad ou Stylet

A = Annuler un déplacement (jusqu'à 100 déplacements gardé en mémoire)
B = Recommencer le niveau
Y = Choisir un autre niveau

L = Rasters (oui/non)
R = Musique (oui/non)
Start = Retour au menu principal

 

Le menu Options

Ce menu permet de choisir 1 background parmis 6 backgounds différents (il en existe 1 de caché ) et 1 jeu de sprite parmis 6 possibilités. Ci-dessous le même niveau avec des backgrounds et des sprites différents.

 

Rermerciements

Avec tous mes remerciements a Aymeric du Peloux pour son autorisation pour intégrer les niveaux présents sur son site.
Un grand merci a Mollusk pour m'avoir montré des astuces de programmation et m'avoir permis de gagner pas mal de place (place que je me suis empressé de gaspiller en rajoutant d'autres petites choses).
Merci a Alekmaul pour sa grande aide dans la routine de sauvegarde des hiscores.
Et merci a Reppa pour son éditeur de niveau et pour ses bons conseils.

 

CHEAT CODE :

 

  • ECRAN DE FOND CACHE : Femme nue.
    Allez dans le menu OPTIONS, garder enfoncée la touche X et appuyer sur le coin haut gauche du petit tableau (celui où l'on voit les murs, le perso, une caisse IN, une caisse OUT), attention la zone sensible ne fait que 7x7 pixels, une voix va dire "Excellent" si vous réussissez.

 

 

Concours :

Sélectionné parmis 50 autres homebrews pour le concours DATEL 2006.

 

Article créé le : Dimanche 20 Avril 2014 à 15 h 17
Dernière mise à jour le : Lundi 21 Avril 2014 à 00 h 01
 
 

CPC-POWER/CPCArchives, projet maintenu par Fredouille.
Programmation par Kukulcan © 2007-2019 tous droits réservés.
Reproduction sans autorisation interdite. Tous les titres utilisées appartiennent à leurs propriétaires respectifs.